Les étudiants de BTSA TC 1 visitent le Domaine Emile Grelier, vignoble certifié en agriculture biologique

Vendredi 5 mars, la classe de TC1 a été accueillie au Domaine Emile Grelier, vignoble familial de l’Entre-deux-mers certifié en agriculture biologique et conduit selon des pratiques agroécologiques. M. Vinet nous a expliqué comment son vignoble est devenu au fil des ans un agroécosystème au sein duquel les réseaux trophiques offrent de nombreux services écosystémiques.

Quelques exemples : Benoît Vinet a rapidement planté des arbres (au départ des fruitiers) intégrés à ses rangs de vignes pour d’une part la récolte de fruits mais également pour servir de repères aux chauves-souris dont le sonar nécessite des relais tous les 50 mètres environ afin que ces mammifères arboricoles nocturnes puissent faire de la parcelle de vigne leur terrain de chasse. Ainsi elles sont de formidables prédateurs des vers de la grappe, ravageurs de la vigne, dont les papillons noctambules. Une chauve-souris peut ingérer jusqu’à la moitié de son poids chaque nuit.

P1030369

La vigne et l’arbre

La régulation des ravageurs passe également par l’installation sur le vignoble de nids à oiseaux et à serpents, prédateurs d’insectes pour les uns et de petits rongeurs pour les autres.

P1030375

Abris à serpents

 P1030379  P1030383  P1030388
Couverts végétaux, abris pour les insectes
et les oiseaux, fleurs pour les pollinisateurs,
graines pour nourrir les oiseaux, protection du sol
  
  Nichoir  Arbre têtard ou trogne

Accueillir cette faune auxiliaire et la maintenir sur les parcelles passe par son hébergement mais également par sa nourriture et son accès à l’eau. On citera l’importance des haies, des couverts végétaux sur l’inter-rang, des mares, des trognes (ou arbres têtards à taille fréquente et courte, qui conduit à la formation de « coupes » recueillant l’eau).

 P1030391

Mare

P1030377

De l’importance des haies

Enfin, ce vignoble est conduit en agroforesterie (800 arbres plantés). Depuis toujours l’imagerie populaire représente souvent la vigne en présence d’arbres. Cela pose le souci de la mécanisation mais permet surtout à la vigne de bénéficier :

  • des racines des arbres qui vont exploiter le terroir (notamment de la roche mère),
  • des mycorhizes, champignons associés au système racinaire des arbres qui vont favoriser la croissance, la santé et la vigueur des pieds de vignes. Les mycorhizes, des arbres à croissance rapide, sont les plus favorables pour la vigne. Les études se poursuivent, notamment pour définir la densité des arbres dans le vignoble et les espèces à privilégier. Sur le vignoble on retrouve des fruitiers, des frênes, des ormes, des alisiers, des tilleuls, saule blanc …

P1030367

Agroforesterie

Le Domaine travaille avec de nombreux instituts ou associations naturalistes, dont la LPO, l’INRAE …

La vigne est constituée d’un seul cépage, le Merlot. Les pieds sont taillés en cordons de Royat afin d’obtenir des raisins plus qualitatifs (petites grappes par rapport à d’autres tailles possibles). La densité de plantation est de 6800 pieds/ha avec une production de 50 000 bouteilles sur 8 ha. Des couverts végétaux (mélanges naturels graminées/légumineuses) occupent les inter-rangs. Un désherbage mécanique est réalisé sous le rang avec un intercep.

P1030361

Taille en cordons de Royat

La vinification est réalisée à la coopérative.

Nous remercions la famille Vinet pour leur accueil et tout particulièrement Benoît pour sa présentation particulièrement instructive pour nos étudiants.

V.H.

isnab 50ans blanc
Institut des Sciences de la Nature et de l'Agroalimentaire de Bordeaux

Copyright © 2009
Création site et Référencement Internet Bordeaux

2 impasse Charles Tellier - 33140 Villenave d'Ornon - Tél 05-56-84-47-90

Actualites de nos filières : ACSE - GEMEAU - STA - TC - BACHELOR TE

CNEAP
Enseignement Catholique Gironde